Un après-midi au château – Pommes, contes et cheminée…

Une allée d’arbres, puis deux. Une première porte ; la cour pavée. Un escalier, deux autres portes et voilà que le château se révèle à la douce chaleur d’un feu de cheminée… Pour cet après-midi dédié à l’imaginaire, voici deux spectacles spécialement sélectionnés pour entrer en résonance avec ce lieu magique. On souffle sur les braises et les histoires se réveillent…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cie mO3 – Pierre Jallot et Guillaume Handel

À chacun sa pomme…

a-chacun-sa-pomme-photo-mediatheque-delliant-35

Conte gestuel et jonglé / Flûte traversière et électronique

La marâtre de Blanche-Neige déguisée en vieille dame, s’apprête à rejoindre la maison des sept nains. Son panier est rempli de pommes… Mais que manigance-t-elle ? Un imprévu arrive, l’entraînant malgré elle à vivre un scénario qu’elle n’avait pas du tout imaginé…


Fiona Macleod

La forêt enchantée* Contes merveilleux

fiona_macleod

C’est au cœur des forêts que l’on découvre les châteaux des contes de fées, mais méfions-nous des apparences… Les arbres sont-ils vraiment nos alliés ? Qu’en est-il des monstres tapis dans leur tanière et qui surgissent sans crier gare ? Quand la nuit commence à tomber, quand l’hiver approche, quand le mois noir arrive, alors vient le moment d’emprunter le chemin des contes, d’oser les rencontres surnaturelles et d’explorer ces châteaux étranges dont les vieilles pierres recèlent bien des secrets.

Tout public • À partir de 7 ans

Samedi 19 novembre à 15h30 / Château de Kergroadez (Brélès)
Tarif : 4 € / 7 €
Réservations : 02 98 32 43 93
ou soisic@kergroadez.fr

Les conteurs et leurs spectacles – Grande Marée 2016 – 18 novembre au 2 décembre

Rachid Akbal

ma mère l'algérie©régine Abadia

Sa parole, dénuée d’artifices, précise et sincère, dessine parfaitement les contours de l’âme humaine dans ce qu’elle a de plus lumineux comme dans ses zones d’ombre. Humaniste avant tout, son parcours dresse le portrait d’un homme libre et engagé, comme une promesse que la parole reste vive.

Ma mère l’Algérie

Hommage à la terre mère… Avec ce spectacle j’aimerais que le spectateur ressente l’Algérie. Pour ma mère, sa terre natale n’était que poésie : c’était la neige et les oranges dans la neige, c’était les vergers en fleurs, c’était les durs travaux des champs… Cette mère représente aussi toutes les mères de l’immigration : elles sont le courage et l’amour, porteuses en grande partie de la mémoire.

Ma mère l’Algérie est un hommage aux femmes, aux mères et aux histoires inlassablement transmises. Kaci, l’enfant-héros, guide le public dans l’imaginaire bouillonnant d’un conte populaire kabyle auquel se mêle la dure réalité de sa vie d’enfant immigré. Comme un jeu de poupées russes, ses souvenirs s’emboîtent et l’histoire se tisse avec légèreté pour dire les bonheurs et les trahisons. Un récit aussi réjouissant que bouleversant.

Tout public / à partir de 8 ans / 1h20

Samedi 19 nov. – 18h30 – MPT du Valy Hir (Brest) // 02 98 45 10 95 – 5 €

Retour à Ithaque

Spectacle-repas

Après vingt ans d’absence, Ulysse rentre chez lui. Pour l’accueillir dans sa maison, il y a vous, le public ! Dans cette version cabaret, devenez protagonistes et complices du conteur, tour à tour prétendants, Télémaque ou Pénélope. Laissez-vous embarquer pour fabriquer un spectacle atypique, drôle et tendre dans lequel Rachid Akbal dresse le portrait d’un héros ramené à sa condition de simple mortel et pose sur lui un regard féroce, drôle ou décalé, avec toute la tendresse qu’on lui connaît. Une épopée extraordinaire.

Tout public / à partir de 10 ans / 1h00

Vendredi 25 nov. – 20h00 – CSC Les Amarres (Brest) // 02 98 03 60 13 – 5 €

Contes cruels du Djurdjura

Des histoires de monstres venues de Kabylie. C’est cruel… mais c’est aussi très drôle ! Des animaux fabuleux qui peuplent les montagnes aux ogres cannibales mais simples d’esprit, les héros devront s’armer de courage pour lutter contre une mythologie kabyle méconnue.

Jeune public, familial / à partir de 6 ans / 50 min

Mercredi 23 nov. – 15h30 – Méd. L’Awena (Guipavas) // 02 98 84 87 14 – offert

L’épopée des trois fils de l’Amelohal Mustapha

À travers le désert et la savane, suivons les tribulations comiques et poétiques de trois jeunes hommes en quête du rachat de l’âme de leur père. Une pléthore de personnages, des paysages grandioses, une fable sur le bonheur tissent la toile de fond de cette histoire. Une épopée fantastique, jouée sur un rythme effréné où le public, plus que complice, fait partie intégrante de l’histoire. Un message de paix et d’amour universel.

Tout public / à partir de 6 ans / 55 min

Dimanche 20 nov. – 16h30 – CSC Jean Jacolot (Le Relecq-Kerhuon) // 02 98 28 05 49 – offert

Et voici deux portraits de ce conteur à la voix envoûtante :


Lamine Diagne

Lamine_Diagne_Portrait

Conteur et multi-instrumentiste, le conte, la musique ainsi que des formes d’oralités plus urbaines, telles que le slam ou le spoken word, signent son univers poétique.

Les aventures de Slim « Histoires marseillaises »

Entre le travail à la FNAC et les matins difficiles, la vie de Slim ressemble à une bande dessinée, son quotidien vallonné d’anecdotes à peine croyables. Lamine déjoue les frontières entre réalité et fiction, conte traditionnel, improvisation et récit de vie contemporain. Se dessine une ambiance drôle, inquiétante, onirique ou ordinaire. Les mots et les sons s’entremêlent pour donner corps aux aventures de Slim dans un univers proprement marseillais, fantasque et fantastique parfois, drolatique toujours …

Familial / à partir de 7 ans / 1h15

Vendredi 25 nov. – 20h30 – Esp. Roz Valan (Bohars) // 06 76 45 71 97 – 3 €

Sous l’arbre à palabres

Quand la nuit tombe, le conteur s’adosse contre le tronc de l’Arbre à palabres, il se racle la gorge et les plus jeunes accourent. L’Arbre les emporte loin, bien loin du raisonnable, du rationnel, et toutes ses histoires deviennent vraies ! Accompagné par le chant et la Kora du griot, Lamine Diagne nous invite au voyage.

Familial, jeune public / à partir de 5 ans / 45 min

Samedi 26 nov. – 11h00 – Méd. Le Vilaren (Lesneven) // 02 98 21 12 47 – 1.90 €

En avant les rêves

Il nous parle de son enfance, de sa rencontre avec la musique. À l’affût de ses récits fantastiques, le voilà qui distille des mélodies métissées où l’improvisation affleure à chaque instant. La musique infuse jusqu’au cœur des histoires, qui abordent en filigrane les questions de l’apprentissage instrumental ou du métier de musicien. Lamine s’y révèle maître dans l’art de brouiller les frontières entre songe et réalité, et lorsque lui-même glisse des mots aux notes de flûte ou de doudouk, l’envoûtement est complet.

Jeune public, familial / à partir de 6 ans / 50 min

Dimanche 27 nov. – 17h00 – ALSH Les petits meuniers (Gouesnou) // 02 98 37 96 05 – 2/3 €
Mercredi 30 nov. – 15h00 – MDQ de Lambézellec (Brest) // 02 98 01 18 13 – 1/3/5 €


Hervé Thiry-Duval

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Conteur et Fééricologue né en Comté, il est l’auteur de plusieurs livres traitant des êtres fabuleux. La féérie éclaire tout son parcours et ses histoires sont ponctuées d’humour et montrent les fées sous un nouveau jour.

Fées d’hiver

Pendant cette période magique qu’est l’hiver, le merveilleux s’invite partout et un conteur peut venir vous conter d’étranges aventures… une petite fille qui devient l’amie d’une fée-dragon, la Dryade du Chêne qui réalise vos souhaits ou encore la Tante Arie qui vous transforme en cailloux si vous ne croyez pas aux fées…

Jeune public, familial / à partir de 5 ans / 45 min

Dimanche 20 nov. – 17h00 – Maison de l’enfance (Milizac) // 02 98 07 90 31 – offert

Conteur de fées

Des fées, rien que des fées. Des histoires de fées, de vraies fées ! Des fées rustiques, un peu sauvages, des fées du temps jadis, des histoires revisitées et des histoires d’aujourd’hui. Des fées douces et bienveillantes, mais aussi des fées égareuses ou vénéneuses… Ces êtres magiques et sauvages qui pendant des siècles accompagnèrent l’existence de nos ancêtres.

Tout public, familial / à partir de 7 ans / 1h00

Vendredi 25 nov. – 18h30 – Méd. de Lambézellec (Brest) // 02 98 00 89 40 – offert
Dimanche 27 nov. – 16h00 – CS de Pen Ar Créac’h (Brest) // 02 98 02 18 56 – 5/8 €

Les contes pas si merveilleux

Un florilège d’histoires malicieuses au bon goût d’autrefois relevées d’un zeste d’humour avec des princesses moches. À bien y regarder ces contes dits « merveilleux » se montrent plutôt calamiteux pour les héros de ces histoires. Contes traditionnels revisités, mis au goût du jour. Pas de doute, c’est le ton qui change tout.

Tout public, familial / à partir de 7 ans / 1h15

Mercredi 23 nov. – 18h30 – Méd.e de la Cavale Blanche (Brest) // 02 98 33 58 70 – offert
Sam.=edi 26 nov. – 18h00 – Agora (Guilers) // 02 98 07 44 55 – offert

→ La Fée Miotte, le dernier livre pour enfants de Hervé Thiry-Duval, est sorti aux éditions Le Jardin des Mots (col. Les Gourmands). Un ouvrage illustré par Cyrille Meyer qui répond à la grande question : mais comment naissent les bébés ?

Livre disponible ici, sur le site Le Jardin des Mots


Colette Migné

colette-migne_photo

Rien de tel qu’une Colette fantaisiste pour vous muscler les abdos ! Son sourire facile, sa gestuelle coquette et sa générosité de conteuse vous emporte du clown aux contes, et facéties osées…

Ça crac crac dans le jardin

Lui, il est tombé à la naissance par le trou de la couche d’ozone. Elle, elle est ronde, laiteuse et callipyge. Un paysage mamelonné à elle toute seule. Histoire des quatre saisons qui s’étirent et s’alanguissent. Douze mois pour rigoler et s’émouvoir. Une histoire poétique qui fait rire, rougir et se tortiller les enfants sur leur chaise. Écrite à double écoute, les adultes pourront sourire à plein de sous-entendus que les enfants ne comprendront pas forcément.

Tout public / à partir de 8 ans / 65 min

Vendredi 25 nov. – 20h30 – Esp. Armorica (Plouguerneau) // 02 98 03 06 34 – 3 €

Petits arrangements sous l’édredon

Au tout début du monde, le carrefour d’entrejambe était vide. Votre ornement, Messieurs, poussait timidement sur un arbre. Quant à notre grotte soyeuse, Mesdames, elle vivait dans la forêt interdite et épouvantait les hommes. Contes pas farouches pour se faire rosir les oreilles de plaisir et de rire.

Ados, adulte / à partir de 14 ans / 1h15

Mardi 29 nov. – 18h45 – Méd. de Saint-Marc (Brest) // 02 98 00 89 80 – offert

Elle est fatiguée Pioupiou

Contes traditionnels

Pioupiou connaît toutes mes histoires. Elle sait pourquoi la grenouille n’a pas de fesses, pourquoi il ne faut pas boire la tasse à la mer. Elle tremble quand je raconte l’histoire du loup que ce n’est même pas vrai. Si tu veux, tu prends Pioupiou entre le pouce et l’index et tu la fais sauter, elle adore ! Et quand Pioupiou est fatiguée, mes histoires sont terminées.

Jeune public / à partir de 5 ans / 45 min

Samedi 26 nov. – 16h00 – Le Champ de Foire (Plabennec)  // 02 98 37 61 58 – offert
Dimanche 27 nov. – 17h00 – Médiathèque (Plouarzel) // 02 98 89 34 94 – offert


Myriam Pellicane

Izidoria-HD6 (Small)

Goulue d’anthropologie sorcière et de mythes, performeuse de la parole, elle assemble dans son jeu dinguerie et maîtrise pour revisiter le conte merveilleux en mêlant l’humour décalé et le frisson du fantastique. Animale ou démone, Myriam Pellicane est une conteuse qui plait aux grands comme aux petits en passant par les ados, car elle surprend par la grande singularité de sa personnalité et de son répertoire.

Vagabonde

« Et comme ça : tout le monde est mort, merci ! » Voici les derniers mots de la conteuse. Elle les a prononcés avec un malin plaisir ! Cette conteuse-sorcière-gamine-corbeau brave les interdits et nous surprend avec sa délicieuse folie. On ne peut résister à son charme. Elle nous présente des personnages arrogants, naïfs, surréels, avec une légèreté qui lui donne l’air d’avoir 5 ans. Moqueuse, elle sait réveiller notre cœur d’enfant en nous contant des tragédies comme s’il s’agissait d’histoires sans conséquences. Des histoires drôles à conter, même si à la fin, tout le monde meurt !

Ados, adultes / à partir de 12 ans / 50 min

Mercredi 30 nov. – 18h30 – Méd. de Saint-Martin (Brest) // 02 98 34 32 84 – offert

Les kilos du moineau

Récital de contes

La Pellicane raconte des histoires déstabilisantes, décapantes et charmantes. Des histoires courtes et folles, des contes merveilleux qui flanquent la trouille et font du ramdam, héros déboussolés, démons à poils et à plumes… Entre le conte sauvage et la légende urbaine, une parole instantanée et sensible qui voyage entre poésie, tradition et rock’n’roll.

Tout public / à partir de 6/7 ans / 60 min

Mercredi 23 nov. – 15h00 – CSC Horizons (Brest) // 02 98 02 22 00 – 1.50/2 €
Samedi 26 nov. – 17h00 – C. Cult F. Mitterrand ( Plouzané) // 02 98 31 95 45 – offert
Mardi 29 nov. – 18h30 – Esp. Keraudy (Plougonvelin) // 02 98 38 03 83 – offert

 Marche avec !

Les contes merveilleux sont un rituel, un jeu où les rêves et les réactions des enfants font partie de l’ornementation des histoires. Les contes de Myriam Pellicane ont le don de nous embarquer dans un monde fantastique où les gens, les bêtes, les choses nous régalent de leurs coups fourrés, mais aussi de leur drôlerie lucide et poétique sur le monde contemporain. Glanés au cœur de la grande forêt, celle qui flanque la trouille, les contes, réadaptés, réinventés, sont une aventure à vivre maintenant.

Jeune public / à partir de 5 ans / 50 min

Dimanche 27 nov. – 11h00 – MPT du Guelmeur (Brest) // 02 98 44 71 85 – 1/3/5 €


Myriam Pellicane et Didier Kowarsky

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une vieille Licorne (Paroles sous la lune)

Dans la froide lumière de Notre-Dame la Lune, une Licorne, plus vieille que nos souvenirs, fait vibrer la menace et la promesse. Elle se niche au cœur d’un jeu dangereux, magique : le conte emprunte ici sa dynamique à la poésie, celle qui «n’est pas faite pour décorer un intérieur» (Picasso), mais pour lutter contre le confort, le conformisme et l’ennui. L’animal à deux têtes est fantasque : nul ne sait quelle surprise, quelle déconvenue ou quel secret peut surgir d’un éclat que l’on croyait limpide. L’ombre et la lumière, le silence et le cri, les deux parleurs s’aventurent en contrastes et en coïncidences avec le spectateur, témoin et partenaire de l’action. Deux approches de la réalité, deux manières de danser le monde et de le dévisager… La lune, contes, poésies, mystères, labyrinthes, stupeurs, impertinences, secrets… Histoires à dormir debout, histoires qui tuent…

Ados, adultes / à partir de 12 ans / 2h

Jeudi  24 nov. – 18h30 – Méd. de l’Europe (Brest) // 02 98 00 89 05 – offert


Mike Burns

mike-burns-2

Le monde pourrait partir en poussière pendant qu’il raconte il n’en serait que peu affecté. Les yeux fermés, la voix basse mais tranchante, il raconte à la manière des vieux conteurs dans une langue poétique mêlant le français, l’argot anglais et le gaélique. Certains de ses contes sont millénaires et issus de la plus pure tradition orale celtique.

Dans le temps que je vous conte

Pourquoi choisir un conte plutôt qu’un autre alors que l’on peut laisser le moment choisir et le conteur puiser dans son immense répertoire ? Mike Burns connaît plus de contes qu’il n’y a de jours dans l’année. Il aime à raconter comme cela, comme on raconte au pays. Des histoires bouleversantes, racontées dans une langue drue et rugueuse, vive et souple. Des mythes immémoriaux du temps avant le temps où « les oiseaux faisaient leurs nids dans les barbes des vieillards ».  Des histoires de dieux, de héros, de fées… et tellement d’autres encore.

Ados, adultes / à partir de 12 ans / 60 min

Jeudi 24 nov. – 18h30 – Méd. des Quatre Moulins (Brest) // 02 98 33 58 60 – offert

L’eau de la vie

Un soir d’hiver, début des années 1930. Aux États-Unis, la prohibition est toujours de vigueur. Six contrebandiers canadiens tentent de faire passer du whisky, mais ils sont repérés et obligés d’abandonner leur cargaison. Ils se réfugient dans une cabane abandonnée dans les bois pour y passer la nuit et, assis autour du feu, se partagent la seule bouteille qu’ils ont pu sauver. Pour passer le temps, ils racontent tour à tour leurs ancestrales histoires de famille.

Ados, adulte / à partir de 12 ans / 1h15

Vendredi 25 nov. – 20h30 – Méd. Anjela Duval (Plougastel-Daoulas) // 02 98 37 57 51 – offert

Ma tristesse sur la mer

La construction du Canal Rideau, entre Ottawa et Kingston, une hécatombe pour les pauvres ouvriers fuyant famine et répression. Sa creusée par les immigrants fut un travail colossal. Histoires d’exils, de songes espérants, de luttes pour la survie, d’âmes errantes, d’ouvriers migrants, de solitudes. Histoire de solidarité et de peine, de la longue mélopée de la vie commune à tous les déportés du monde. C’est un bout du récit de l’humanité, une de ces histoires que jamais l’Histoire majuscule des nations ne révèle. À la manière d’un Ken Loach, Mike Burns, fait de Ma tristesse sur la mer un blues vibrant, un récit beau et grave.

Ados, adultes / à partir de 12 ans / 1h15

Dimanche 27 nov. – 18h30 – Musée national de la Marine (Brest) // 02 98 37 75 51 – 4.5/8 €


Calendrier à télécharger.

Bernadète Bidaude – De sang et de lait

Bernadète Bidaude

De sang et de lait

1 x Bidéte copy 2

En partenariat avec la ville du Relecq-Kerhuon

Il est des lieux que la mémoire encercle, forçant le visiteur à se retourner sur soi, le poussant vers ces interrogations premières que l’urgence de la vie fait si souvent oublier. Elne est de ceux-là, et Bernadète Bidaude l’a arpenté en compagnie d’enfants nés à la maternité. À la rencontre des paroles, elle a longuement mûri ce récit qui n’est ni un témoignage, ni de l’histoire, ni une création poétique, ni une épopée… Et qui pourtant est un peu de tout cela à la fois.

La maternité du château d’En Bardou à Elne, près de Perpignan, fut créée par la grâce d’Elisabeth Eidenbenz pendant la période 39-45 afin de permettre à des centaines de femmes, républicaines espagnoles, Tziganes, Polonaises ou Allemandes juives, d’accoucher hors des camps et d’échapper à ceux-ci. Plus de 600 enfants sont nés là-bas. Véritable action humanitaire, un havre de paix dans un monde déchaîné. Une lumière dans le noir.

Bernadète Bidaude porte la voix d’Elisabeth et de toutes ces femmes avec sensibilité et lumière et rend hommage à cette femme extraordinaire qui sut quand il le fallut, désobéir pour sauver des vies. La force des mots, des gestes, de la voix au service de la « belle histoire », parle au cœur et à la tête, vous touche, vous emporte… Entre rires, larmes et souvenirs, quelle puissance dans son récit ! Et Bernadète qui danse, légère, aérienne, passionnée.

Ados, adultes – À partir de 14 ans – 1H15

Samedi 26 novembre à 20h30 / L’Astrolabe
Tarif : 5 € / 8 €

Réservations : 02 98 28 61 31


 Les temps qui courent… 
de Bernadète Bidaude (aux éditions du Pourquoi pas ?)

À la rencontre des paroles, des bruits, des silences, des mémoires qui peuplent Oradour-sur-Glane et la maternité d’Elne, s’en approchant et s’en éloignant tour à tour, y revenant en réalité comme en pensée ou en rêve…


« Que de croisements entre récits de vie et l’Histoire que ce lieu de résistance, de vie, d’oubli, de cultures (aussi des champs), de langues, de rencontres, de familles … Quelle navigation entre tous ces gens ! Le château d’En Bardou fût une tour de Babel au féminin ! Un phare pour éclairer nos jours et nos nuits aujourd’hui. Véritable action humanitaire, un havre de paix dans un monde déchaîné. Une lumière dans le noir.

Chère Élisabeth Eindenbenz, vous aimiez Bach. Vous aimiez les femmes. Vous n’avez eu aucun enfant. Vous que je n’ai pas connu et qui avez su si bien raccommoder d’un côté ce que le monde avait mis dans le pétrin d’un autre. Chapeau, madame, chapeau ! Comment a-t-on pu vous oublier, oublier cette histoire, notre histoire pendant plus de cinquante ans … »

Bernadète Bidaude


Extrait 1

« Chère Elisabeth,

J’ai rencontré quelques-uns de ces enfants que vous avez aidés à naître. Je suis né au château, comme ils disent tous ! La première fois que j’ai entendu ça,  je n’avais pas bien compris de quoi elle me parlait. Elle, Léa.
Nous sommes assises dans sa cuisine. Sur la table, une tasse de café pour chacune avec une montagne de petits gâteaux secs. Et juste à côté, une boite. Qu’elle caresse longuement du bout des doigts. Elle l’ouvre très doucement ; les charnières semblent usées. Dedans, j’aperçois des petites pelotes de fil rouge sang et jaune or. Et des photos. Ses mains volent de l’une à l’autre …
Plus tard, Léa dépose devant moi un petit paquet enveloppé de papier de soie. Elle l’ouvre avec mille précautions. Et en retire délicatement deux minuscules chaussons qu’elle pose précieusement au creux de sa main. « C’était les miens. Faits maison. Par ma mère. Avec un crochet et des aiguilles fabriqués avec des bouts de fil barbelé. Par mon père. Dans le camp de concentration d’Argelès. » Elle reste silencieuse, mais derrière ses yeux, elle imagine les doigts d’Alicia, les doigts de sa mère dansant au travers des fils de coton, de laine et de soie …

Coton, velours, satin et soie : elle coupe, elle brode, elle coud le récit des nuits et des jours
Popeline, rabane et mousseline : elle assemble le bâti, réinvente les lignes, apaisent les rififis
Jacquard, jersey, lin et lamé : elle faufile, elle tisse, les franges de vos rages, les luttes à ciel ouvert et les voix rassemblées
Matelassé, croisé, crêpe et dentelle … elle pique, elle dépique, les poches où, petit à petit, se glissent en secret les mots des républicaines … et des anarchistes.

Puis, elle entrelace discrètement l’ouvrage de quelques fils colorés, rouge sang et jaune or ; soit sur une couture, sur un côté, sur le col, une poche ou un ourlet. C’est sa trace catalane. Puis lorsqu’elle juge le vêtement terminé, elle signe son ouvrage à l’intérieur du vêtement en trois lettres brodées : ADM, Alicia Des Merveilles ! Et à partir de 1936, MAD ; Merde Au Dictateur ! Ensuite, elle casse le fil avec ses dents … »

Extrait 2

Reprendre le trait, réinventer les signes,
Tracer d’autres chemins autrement les crayons s’abîment …
Ravauder nos voix en un collier solidaire
Repriser nos émois nos tessons de colère
Les jours à jurer à recueillir bout à bout
Nos histoires en vrac nos mémoires en pièce ce qui subsiste en nous
Allez reviens petite vie dansante reviens dedans dehors
Allez petite vie dansante reviens dehors
Nous ferons la ronde berceuse de femmes rondes
Nous refleurirons, nous refleurirons …

Reprendre le trait, réinventer les signes,
Tracer d’autres chemins autrement les crayons s’abîment
Dessiner sur le vif à fleur de visage
Une carte du tendre pour apaiser nos rages
Les nuits sans sommeil à semer des cailloux
Des miettes de rêves des grains de folie ce qui résiste en nous
Allez reviens petite vie dansante reviens dedans dehors
Allez petite vie dansante reviens dehors
Nous ferons la ronde berceuse de femmes rondes
Nous refleurirons, nous refleurirons …

Reprendre le trait, réinventer les signes,
Tracer d’autres chemins autrement les crayons s’abîment …
Broder nos attentes d’escarbilles fraternelles
Rouler entre nos mains nos histoires sans lumière
S’étirer, se gonfler, être à nouveau debout
Pour une autre journée, une autre bataille, pour ce qui renaît en nous
Allez reviens petite vie dansante reviens dedans dehors
Allez petite vie dansante reviens dehors
Nous ferons la ronde berceuse de femmes rondes
Nous refleurirons, nous refleurirons …

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas le printemps d’éclore », me dit Léa en rangeant délicatement les deux minuscules chaussons devant elle. C’est un mot de Pablo Néruda, c’était le dire de ma mère, c’est le mien!


Ce qu’ils en ont dit :

Un récit-spectacle bouleversant de Bernadète Bidaude. Elle n’a pas son pareil pour raconter des histoires. Mieux, elle les sublime. […] Hier soir 23 juillet, elle a réussi à me tirer des larmes, des rires, des souvenirs ; pour moi son spectacle était une madeleine de Proust […]. La force des mots, des gestes, de la voix de Bernadète Bidaude au service de la « belle histoire » parle au cœur et à la tête, vous touche, vous emporte … Dans les murs, témoins des bonheurs, des joies mais aussi des malheurs vécus par les mères et les enfants de l’époque, Bernadète B. se livre, nous livre, une magnifique interprétation. « C’est un moment fort dans une vie, un moment dont on se souviendra toujours. »

Nicolas Garcia (ancien maire d’Elne)

Nous avons vécu en direct cette histoire- témoignage, ressenti effroi et espoir, vibré à la voix et au chant de la conteuse.

RMM

Pour ceux qui la connaissent, la manière de créer de Bernadète n’a pas changé. Elle transforme la vie en mots, les mots en vie. Les temps courent. Se souvenir et vivre. Ne pas oublier mais aller le chemin. Ni succomber à l’évocation de l’horreur, aux cauchemars sans cesse renouvelés, ni tout emmurer et se lancer dans l’insouciance comme si rien n’était arrivé. La conteuse transcende cela.

Yvette Lucas – publié par leblogcultureldyl et sur le Journal Catalan

Merci pour ces textes forts et intenses, qui prennent aux tripes et resteront dans mon cœur. Vive la liberté, la solidarité et les femmes !

Céline

Un spectacle très émouvant et plein d’espoir. Superbe.

Une fille d’anarchiste espagnol, Louise C.

Merci d’avoir porté la voix d’Elisabeth et de toutes ces femmes aussi justement, avec autant de sensibilité et de lumière. C’était magnifique.

Florence

Nadine Walsh – Femmes pirates ou crise de foi(e)

Nadine Walsh

Femmes pirates ou crise de foi(e)

nadine-walsh_femmes-pirates

En partenariat avec la médiathèque de Landerneau et l’Atelier Culturel

Assoiffées d’aventures, elles ont levé les voiles : cap vers la liberté ! Sans pitié, elles ont abordé l’amour et l’ennemi à bout portant ! Armées d’audace et d’insolence, elles ont défié les lois, à la vie à la mort ! Anne Bonny et Mary Read sont de ces femmes pirates qui ont réellement vécu mais dont on ne connaît que la légende. Ces intrépides femelles défient encore aujourd’hui les lois du genre. Elles ont su se faire respecter dans un milieu d’hommes des plus cruels, ont suivi leurs pulsions sans retenue et ont maintenu leur liberté à bout de bras… d’honneur !

À 6 ans, Mary met les pantalons de son frère pour survivre. À 13 ans, Anne tue sa domestique et s’enfuit. Plusieurs années plus tard, le destin réunit ces deux femmes sur le navire de John Rackham dit Calicot Jack, célèbre pirate dont la tête est mise à prix. À part Jack, personne ne sait qu’elles sont des femmes. Elles manœuvrent, pillent et tuent comme les autres marins. Jusqu’au jour où le général Barnet réussit à les capturer. Condamnées à être pendues, Anne et Mary se lèvent pour assurer leur défense : « Votre honneur, nous plaidons notre ventre ! ». Nadine louvoie entre la révolte, la vulnérabilité et la dérision. Ce récit d’aventure est porté par une parole tantôt crue, tantôt lyrique. Un spectacle teinté d’humour et d’audace qui dévoile des figures de proues d’hier pour aujourd’hui.

Ados, adultes / À partir de 14 ans / 1h20

Jeudi 1er décembre à 20h30 / Le Family
Tarif : 5 €

Réservations : 02 98 85 76 00


Autour du spectacle

Vous avez dit Femmes pirates ? Qui sont-elles ? Pourquoi faire un spectacle autour de ces deux femmes au destin si particulier ? Quelles résonances avec nos choix de femme aujourd’hui ? Quel miroir ce récit nous offre-t-il à regarder ? Nadine Walsh vous invite à un temps d’échange et de rencontre autour du spectacle « Femmes Pirates ou crise de foi(e) » Si vous ne la connaissez pas encore, c’est le moment !

Mercredi 30 novembre de 19h00 à 20h30
Le Mouton à 5 pattes (Place Guérin)
Entrée libre


Adèle Zouane – A mes amours

Adèle Zouane

À mes amours

Portrait : Olivier ALLARD ©

En partenariat avec la Maison du Théâtre

Vous souvenez-vous de votre premier baiser ? De vos premiers émois ? De votre premier grand amour ? Adèle Zouane, elle, s’en rappelle et nous dévoile à travers ce spectacle autobiographique, la vie sentimentale d’une femme, de l’enfance à l’âge adulte.

Comme son titre l’indique, À mes amours (italiques) parle… d’amour. Avec cette création, la comédienne et metteuse en scène Adèle Zouane retrace le parcours d’une fille qui attend l’amour au fil des âges, du premier baiser à la première fois. En se basant sur sa propre expérience, sur des textes qu’elle a écrits durant son adolescence, mais également sur les témoignages de ses proches. L’artiste, seule sur le plateau, nous entraîne dans un voyage au pays de l’intime, au cœur des désirs et des sentiments. Au cours de cette pièce qui s’inscrit dans la lignée du théâtre-récit, Adèle Zouane réussit, avec justesse et sincérité, à mettre des mots sur les émotions et les sensations liées à l’attente, aux souvenirs et au désir amoureux.

Récit / Ados, adultes – À partir de 14 ans / 1h15

Jeudi 1er décembre à 19h30 / Vendredi 2 décembre à 20h30
La Maison du Théâtre – Studio René Lafite

Billetterie : 02 98 47 99 13 ou www.lamaisondutheatre.com
(
ou cliquez ici)


Autour du spectacle

Vous avez conservé comme Adèle Zouane vos lettres, souvenirs et petits mots d’amour ? Partagez avec nous ces précieux documents pour une exposition dans le hall du théâtre le temps des représentations.

Envoyez-les à François Berlivet – chargé des relations avec le public –
12 rue Claude Goasdoué, 29200 Brest
ou francois.berlivet@lamaisondutheatre.com


Cliquez ici pour voir le teaser du spectacle.

Les rendez-vous au musée

Musée national de la Marine

Lieu d’embarquement pour destinations imaginaires…

musee-de-la-marine-_loig-pujol

 « Les Oiseaux du Paradis », balade contée avec Loïg Pujol

Entre les cachots de la sombre forteresse et ses terrasses ensoleillées, il y a un long escalier de pierre en colimaçon. Marche après marche, il vous conduit à l’envol ! Un parcours où les contes de l’imaginaire maritime et brestois trouvent écho dans les pierres du château et les collections du musée.

Tout public / à partir de 8 ans / 1h45
Dimanche 20 novembre/ 18h30

Tarifs : 4.5 / 8 €
Réservations : 02 98 37 75 51

Mike Burns – Ma tristesse sur la mer

La construction du Canal Rideau, entre Ottawa et Kingston… Histoires d’exils, de songes espérants, de luttes pour la survie. Un blues vibrant, un récit beau et grave.

Adultes / à partir de 12 ans / 1h15
Dimanche 27 novembre / 18h30

Tarifs : 4.5 / 8 €
Réservations : 02 98 37 75 51

Fiona Macleod – Contes de la mer et d’Écosse

Bordée par l’océan Atlantique et la mer du Nord, L’Écosse est un pays de marins, de navigateurs et de matelots. Des îles Orcades aux îles Hébrides vous voyagerez de récits en récits dans la mythologie des Gaëls, celle des Vikings et dans les croyances qui ont nourri des générations d’Écossais. Peut-être aussi des récits de naufrages, des histoires de gardiens de phares et celles de leurs constructeurs. Et qui sait, une petite escale dans une usine de pêche à Aberdeen ?

Tout public / à partir de 8 ans / 70 min
Mardi 29 novembre / 18h30

Tarifs : 4.5 / 8 €
Réservations : 02 98 37 75 51


Musée des beaux-arts

Cette année, le musée des beaux-arts donne carte blanche à Florence Desnouveaux… Envolez-vous avec elle à travers les œuvres du musée !

florence_desnouveaux_1

Sur le dos d’une mouche

À tire-d’aile, nous avons fendu l’air, évité les pièges des hommes, utilisé les courants porteurs. Nous avons foncé à toute allure vers la porte fermée, pour nous faufiler par la fente du bas. Sur le dos d’une mouche, j’ai pu attraper au vol quatre histoires qui palpitaient au cœur du musée des beaux-arts. De la femme grue au perroquet, de la vieille femme aigle à l’oiseau-tempête : quatre histoires à traverser en ouvrant largement ses ailes !

Tout public / à partir de 7 ans / 1h15
Dimanche 20 novembre à 14h30 et 16h30


Tarifs : 4 / 6 €
Réservations : 02 98 00 87 96

Gigi Bigot – conférence et histoires pour festival de conte

Gigi Bigot

Le Manger pour cœur

gigi-bigot

Après 20 ans à raconter des histoires, Gigi Bigot a posé ses valises pour entreprendre une recherche universitaire en sciences de l’éducation. Pour elle, le conte est un mensonge pour mieux dire la vérité. Le propos de Gigi est clair, vivant, émaillé d’expériences et ponctué d’histoires. Une soirée en trois parties pour aborder le conte sous toutes les coutures, s’interroger, découvrir, s’amuser, comprendre… Et toujours avec le même plaisir !

# 1 : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles : À quoi ça sert de raconter des histoires ? L’imaginaire n’est-il qu’évasion du réel ? Peut-on témoigner avec un conte ? Cette conférence s’appuie sur une pratique professionnelle d’enseignante et de conteuse, mais aussi sur une approche expérimentée. Elle pose la question du pouvoir de la parole symbolique aux côtés de la parole informative ou rationnelle. Ces paroles sont-elles contradictoires ou complémentaires ?

#2 : Les mets à la bouche : Pause gourmande.

# 3 : Les mots à la bouche : Gigi Bigot dit que sans les contes, la terre serait bien trop petite et le héros manquerait sérieusement d’envergure ! C’est pour cela qu’elle raconte des histoires : pour que chacun puisse s’accrocher à son morceau de lune… Contant avec une gourmandise où pétillent émotions et malice, Gigi Bigot vous emmènera pour un solo de morceaux choisis au gré de ses spectacles comme des petits cailloux sur le chemin de la vie.

Mardi 22 novembre / Le Vauban / De 19h00 à 22h00
Ados, adultes / à partir de 14 ans

Tarif : 5 €
Réservations : 02 98 33 27 39


Réservation en ligne

Des spectacles et des dégustations

Autour d’un repas

Autour du spectacle Ma mère l’Algérie de Rachid Akbal, la MPT du Valy-Hir propose de prolonger la soirée autour d’un repas préparé par les bénévoles du quartier. Chaque année la convivialité et la bonne humeur sont au rendez-vous de cette soirée chaleureuse.

Samedi 19 novembre à 18h30 Spectacle seul : 5 € / avec repas : 12 € (réservation obligatoire)
Renseignements et réservations (Coralie) : 02 98 45 10 95


Spectacle-repas

Retour à Ithaque de Rachid Akbal

Après vingt ans d’absence, Ulysse rentre chez lui. Pour l’accueillir dans sa maison, il y a vous, le public ! Dans cette version cabaret, devenez protagonistes et complices du conteur, tour à tour prétendants, Télémaque ou Pénélope. Laissez-vous embarquer pour fabriquer un spectacle atypique, drôle et tendre dans lequel Rachid Akbal dresse le portrait d’un héros ramené à sa condition de simple mortel et pose sur lui un regard féroce, drôle ou décalé, avec toute la tendresse qu’on lui connaît. Une épopée extraordinaire.

Pour ce repas-spectacle atypique, les bénévoles du centre socio-culturel Les Amarres vous proposent de savourer leurs créations culinaires autour du thème : tourtes, cakes et petits gâteaux.
Réservez : 02 98 03 60 13 / maite.boucqueau@lesamarres.org


 Le Manger pour cœur de Gigi Bigot

Conférence et histoires pour festival de conte

Après 20 ans à raconter des histoires, Gigi Bigot a posé ses valises pour entreprendre une recherche universitaire en sciences de l’éducation. Pour elle, le conte est un mensonge pour mieux dire la vérité. Le propos de Gigi est clair, vivant, émaillé d’expériences et ponctué d’histoires. Une soirée en trois parties pour aborder le conte sous toutes les coutures, s’interroger, découvrir, s’amuser, comprendre… Et toujours avec le même plaisir !

#1 : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles : conférence autour du pouvoir de la parole symbolique aux côtés de la parole informative ou rationnelle. Ces paroles sont-elles contradictoires ou complémentaires ?

#2 :  Les mets à la bouche : Pause gourmande.

#3 : Les mots à la bouche : un solo de morceaux choisis comme des petits cailloux sur le chemin de la vie.

Mardi 22 novembre / Le Vauban / De 19h00 à 22h00
Tarif : 5 €
Réservations : 02 98 33 27 39

La programmation détaillée du Festival « Grande Marée » 2015


ABBI PATRIX

Photo_Abbi_Patrix

Pour ceux qui connaissent Abbi Patrix, pour ceux qui savent depuis longtemps que c’est un fabuleux conteur, ils vous diront que « Le Compagnon » est une de ses grandes histoires, de celles qu’on ne se lasse jamais d’écouter, une de celles qui ne le quitteront jamais, que nous lui réclamerons toujours…

Le Compagnon

Un des plus beau conte merveilleux norvégien. Un récit original, au suspens glacial et magique dans un climat très nordique où les trolls sont partout, et où l’imprévu et la violence des personnages et des histoires surprennent dans ce voyage au cœur de l’imaginaire. Dans sa quête pour trouver et ramener la femme qu’il a vu en rêve, un jeune garçon naïf et généreux, est guidé par un compagnon mystérieux aux multiples visages. Au cours de ce voyage initiatique parsemé d’embûches et d’épreuves terribles, le jeune garçon emprunte des sentiers inattendus et captivants pour conquérir ses rêves et sa liberté d’homme, éclairé par celui qui se révèle être à la fois un père, un ami, une figure du destin. Ce spectacle est une occasion de redonner toute sa dimension au conte merveilleux, souvent déprécié et mal compris, et réhabiliter, par quelques récits courts de l’Edda (la mythologie nordique) la place des trolls, dans l’imaginaire occidental contemporain.

Tout public, à partir de 10 ans • Durée : 75min

Mardi 24 novembre • 20h00 • Le Mac Orlan (Brest) • 8 €
Réservations : 02 98 33 27 39 • contact@adao.net

Pour en savoir plus sur Abbi Patrix, cliquez ici


NICOLAS BONNEAU

CIE LA VOLIGE

ali

Le légendaire Mohamed Ali affronte le redoutable George Foreman dans un match aux enjeux symboliques.

Ali 74, Le combat du siècle

Comptant parmi les plus grands champions de tous les temps, le boxeur est entré dans la légende et son destin est digne des plus grandes fresques romanesques. Un destin qu’a souhaité relater Nicolas Bonneau en racontant le personnage mais également tout un pan de l’histoire américaine, entre ségrégation et lutte pour les droits civiques des Noirs américains. À coup d’images d’archives et images de combat Ali 74, le Combat du siècle se présente sous la forme originale d’un ciné-récit-concert. Derrière la fascination du mythe, Nicolas Bonneau, accompagné des musiciens Mikaël Plunian et Fannytastic, se saisit de ce moment d’anthologie pour en explorer toute la portée politique et poétique. Il raconte le vertige de la victoire et l’épopée que constitue ce match, dans une parole piquante pleine de poésie et d’humour.
Nominé aux Molières 2015 dans la catégorie « Meilleur spectacle musical »

Tout public, à partir de 14 ans • Durée : 75min

Vendredi 27 novembre • 19h30 • Maison du Théâtre (Brest) • 12€
Réservations en ligne sur http://www.lamaisondutheatre.com

Pour en savoir plus sur Nicolas Bonneau, cliquez ici


JIHAD DARWICHE

Jihad n & bL’enfance de Jihad au Sud-Liban, a été bercée par les contes, la poésie et les récits traditionnels de l’Orient que racontaient sa mère et les femmes du village. En 1961, sa famille habite la vieille ville de Saïda où la tradition du conte est encore vivante. Dans les ruelles étroites, les voisins passent leur matinée à discuter d’une fenêtre à l’autre et à se raconter les rêves de la nuit en buvant le café à la cardamome.

Récits de vie en temps de guerre

Ces récits, recueillis au Liban, dessinent une fresque qui est une ode à la vie surtout en temps de guerre. On y rencontre un vieux couple amoureux, une femme qui sème son champ sous les bombes, une autre qui raconte des contes aux enfants pour faire oublier le fracas de la guerre et pour que ressurgisse l’envie de croquer la vie malgré tout. Avec une paradoxale tendresse, Jihad Darwiche raconte le quotidien des petites gens, leur attachement à la vie, leurs amours, leurs gestes héroïques et dérisoires pour rester debout et garder vivante la flamme de l’espoir au milieu des pires bombardements. Il nous conte non seulement des moments tragiques, mais aussi les souvenirs de personnes aux destins oubliés qui constituent le tissu humain libanais.

Ados, adultes, à partir de 14 ans • Durée : 90min

Mardi 1er décembre 2015 • 19h30 • Le Vauban (Brest) • 6 €
Réservations : contact@adao.net • 02 98 33 27 39

Pour en savoir plus sur Jihad Darwiche, cliquez ici


NATHALIE LE BOUCHER

Copie de Nathalie_Le_Boucher_Gange29

Danseuse-chorégraphe, comédienne et conteuse, Nathalie Le Boucher s’est formée pendant huit ans à l’art du Kathakali en Inde dans le Kerala. Sur un ton à la fois épique et teinté d’humour, elle ouvre ici un nouveau chapitre de la mythologie indienne.

La chevauchée du Gange

 ou l’Histoire des 60 000 frères Sagara

Qui n’a jamais entendu parler du Gange, grand fleuve sacré de l’Inde ! Mais qui connaît son histoire ? Ganga, la rivière céleste, doit à tout prix couler sur la terre. Mais cela ne se fera pas sans mal ! De sa naissance dans les hauteurs célestes, petite goutte de sueur perlant de l’orteil d’un dieu, à sa descente ravageuse sur la terre, déferlante incontrôlable, la plus rebelle des déesses nous embarque dans un récit haut en couleurs. Jalousies, crêpages de chignons, malédictions, batailles et rebondissements en tous genres sont à l’honneur dans un entrelacs d’événements aussi épiques que burlesques où trône l’histoire des 60 000 fils d’un roi, tous nés d’une même mère…

A partir de 10 ans • Durée : 70 min

Jeudi 3 décembre • 20h30 • Le Family (Landerneau) • 5€
Réservations : 02 98 85 76 00

Pour en savoir plus sur Nathalie Le Boucher, cliquez ici


COMPAGNIE DE LA TRACE

MICHÈLE BOUHET ET JEAN-LOUIS COMPAGNON

Cie de la trace_1

Michèle est une femme passionnée, chercheuse insatiable, joli brin devoix… Jean-Louis aime les mots qui chantent, la musique qui parle, les sons qui sonnent. C’est simple et exigeant, comme la cuisine de tous les jours que l’on goûte avec un plaisir innocent, sans jamais se demander pourquoi on l’aime.

Attention à la marche !

Voici une série d’histoires en musique, en humour, en cruauté et en douceur. C’est l’histoire du petit, le rachitique, l’insignifiant, la demi-portion, l’innocent, le malchanceux. Celui que la nature n’a pas gâté. C’est l’histoire du rapport de force qui anime l’humanité. C’est l’histoire du p’tit qui se rebiffe, qui prend confiance en lui et qui s’attaque au gros, au grand, à l’énorme, à l’insoutenable, à l’impossible.

Familial, à partir de 6 ans • Durée : 60min

Mercredi 25 novembre • 15h00 • Centre culturel François Mitterrand (Plouzané) • Offert
Réservations : 02 98 31 95 33

Dimanche 29 novembre • 17h00 • ALSH Les Petits Meuniers (Gouesnou) • Offert
Réservations : 02 98 37 96 05

La petite vadrouille

C’est un voyage dans l’imaginaire en quatre tableaux. Quatre histoires, chansons et quelques aphorismes. Il y est question de marais, de métamorphose, de mort apprivoisée, de femmes résistantes et de farce loufoque. Dans «La petite vadrouille», Michèle et Jean-Louis partagent les histoires et les chansons pour notre plus grand plaisir.

À partir de 12 ans • Durée : 80min

Samedi 28 novembre • 20h30 • Espace Armorica (Plouguerneau) • Offert
Réservations : 02 98 03 06 34

Mardi 1er décembre • 20h30 • Centre socioculturel Les Amarres (Brest) • 2€
Réservations : 02 98 03 60 13

Là d’où vient la mer

Qui dit Mer, dit Vagues. Et qui dit Vagues Divague… Au gré de nos tempêtes intérieures, nous naviguerons de marais en rivages, de claires en écluses, les deux pieds dans la vase et la tête dans le vent, pour retrouver l’enfance, le secret de la mer, une chanson lointaine.

Tout public, à partir de 12 ans • Durée : 70 min

Jeudi 26 novembre • 18h30 • Musée des Beaux-Arts (Brest) • 2,5€ / 4€
Réservations : 02 98 00 87 96

Pour en savoir plus sur la Compagnie de la Trace, cliquez ici


NAJOUA DARWICHE

Najoua Darwiche - Pas chass+®s sur la courbe du monde -® Sidonie Deschamps

Bercée par la voix de son père et émerveillée par des nuits de conte à la belle étoile, Najoua Darwiche a été nourrie très tôt aux arts de la parole. Son inspiration ? Elle la puise dans les contes traditionnels, les textes contemporains mais développe aussi sa propre écriture.

Pas chassés sur la courbe du monde

De la création du monde à l’écriture de notre propre chemin, le spectacle nous entraîne dans des histoires d’amour et de ruse ayant pour leitmotiv la question du choix. Comment être acteur de sa vie ? Peut-on être sûr de faire le bon choix ? Quel chemin choisir ? Traversé par la cupidité, la générosité, le doute ou la passion, chaque personnage va se confronter à son destin guidé par le désir de découvrir le monde, l’autre et soi-même.

Contes merveilleux et philosophiques, histoires drôles et cyniques : un voyage autour du monde (Italie, Moyen-Orient, Inde, Chine) à travers des personnages qui aiment, qui cherchent, qui trouvent… mais pas toujours !

Tout public, à partir de 7 ans • Durée : 60min

Samedi 21 novembre • 17h00 • Centre socioculturel Jean Jacolot (Le Relecq-Kerhuon) • Offert
Réservations : 02 98 28 05 49

Dimanche 22 novembre • 16h00 • Musée des Beaux-Arts (Brest) • 2,5€ / 4€
Réservations : 02 98 00 87 96

Pour en savoir plus sur Najoua Darwiche, cliquez ici


OLIVIER DE ROBERT

O.derobert700x400

Conter, ce n’est jamais que dire avec lenteur ce qui pourrait être résumé en quelques mots. C’est prendre le temps de suivre les chemins buissonniers du rire et du rêve, ceux qui vont en mille détours des lèvres aux cœurs.

Jaurès raconté par son peuple

Dans un bistrot anonyme, quelques habitués parlent de tout et de rien. Puis, dans leurs protestations, leurs cris, leurs rires et leurs émotions contenues, apparaît peu à peu Jaurès, le compagnon des humbles, le député des mineurs, le protecteur des petites gens… Un mineur, un verrier, un paysan et un instituteur diront ce que fut leur vie avant et pendant Jaurès, avant qu’un poilu du retour du front ne vienne rappeler qu’il fut aussi l’apôtre de la paix. Sans artifice, à voix nue, Olivier de Robert met son talent de conteur au service d’un personnage presque légendaire en décidant de ne jamais l’incarner mais de le faire vivre à travers les mots et les émotions de ceux qui furent « son » peuple.

Ados, adultes, à partir de 12 ans • Durée : 65min

Jeudi 26 novembre • 18h45 • Médiathèque de Saint-Marc (Brest) • Offert
Réservations : 02 98 00 89 80

Contes de la montagne du Ploutch-Ploutch

Ou comment une voiture en panne peut entraîner une surprenante aventure dans une montagne à nulle autre semblable : celle du Ploutch-Ploutch… Les petites oreilles y trouveront sans doute leur bonheur en croisant Jean de l’Ours, l’affreuse mais si maladroite bête de Naguille, et quelques autres personnages hauts en couleurs…

Jeune public, à partir de 5 ans • Durée : 45min

Mercredi 25 novembre • 14h30 • Médiathèque Le Vilaren (Lesneven) • 1,85€
Réservations : 02 98 21 12 47

Pour en savoir plus sur Olivier de Robert, cliquez ici


PIERRE DESCHAMPS

Pierre_Deschamps_HD_créditphoto_Philippe-Da-Costa

Chaque conte est un univers à lui seul. Il est un tout complexe, et magique. Le conteur, un instrument qui à l’instar des héros de ses contes doit sans cesse choisir.

Le vin des noces

Une robe blanche, une alliance, une promesse « en forme de toujours », et le tour est joué. Bien sûr ils se sont rencontrés dès l’enfance, au seuil de leur vie, sur le seuil de leurs maisons voisines. Ainsi se sont connus leurs parents, et se connaîtront leurs enfants. Mais quelque fois le chemin des amours s’avère bien plus délicat… Surtout si la plus belle fille du village préfère se marier avec « un gars qui n’est pas du pays ». Voici des contes du monde entier sur le thème du mariage.

Ados, adultes, à partir de 12 ans • Durée : 75min

Mardi 1er décembre • 19h30 • Médiathèque de Saint-Martin (Brest) • Offert
Réservations : 02 98 34 32 84

De mémoire de jardinier

Il y a longtemps, on a mis les forêts dans les jardins, tracé des allées, effacé les chemins. Tout fut bien rangé, ordonné. Mais dans les coins sombres, sous l’humus à fleur de terre, dans la mousse aux cheveux verts, un peuple d’histoires a conservé la mémoire du temps d’avant les pelles et les râteaux. Chaque fleur, chaque fruit, chaque arbre possède un secret. Une vertu que le Bon Dieu, le Diable ou les Esprits leur ont donnée, un maléfice ou un pouvoir, en tous cas, ils ont tous une histoire à raconter.

Tout public, à partir de 7 ans • Durée : 75min

Dimanche 29 novembre • 16h00 • Centre socioculturel de Pen ar Creach (Brest) • 3€
Réservations : 02 98 02 18 56

Sur le sentier des Ours

Pas facile de grandir ! Que l’on soit un enfant ou un petit ours, c’est en s’aventurant sur d’étranges sentiers que l’on deviendra grand. Pour cela, il suffit de prendre la patte de l’oncle ours et se laisser guider. Prudence, car dans la forêt, les dangers sont nombreux ! Un spectacle de contes pour s’étonner et pour rire !

Familial, à partir de 6 ans • Durée : 50min

Samedi 28 novembre • 16h00 • Espace culturel du Champ de Foire (Plabennec) • Offert
Réservations : 02 98 37 61 58

Vassalissa, Ivan et les autres

Ce sont des contes russes vieux comme la terre ! On y croise des honnêtes gens, des naïfs, des chasseurs et des cavaliers qui galopent sans fin sur des pleines immenses battues par des vents millénaires. Les belles y sont mille fois plus belles, les héros mille fois plus forts et courageux ! Ce sont des contes de Russie, de Géorgie, du Kazakhstan, du Tadjikistan, d’Ouzbékistan… Pour voyager des rives de la Volga aux méandres de l’Amour.

Tout public, à partir de 10 ans • Durée : 75min

Vendredi 4 décembre • 18h30 • Médiathèque de Lambézellec (Brest) • Offert
Réservations : 02 98 00 89 40

Jardin Secret

C’est un moment de plaisir pour les curieux, pour les rêveurs, pour les amoureux de nature et de conte. On rencontre des fruits, des légumes, des arbres. Les prunes magiques redonneront-elles vie au loup ? Mais pourquoi les arbres sont-ils grands ? Le conteur vous accompagne dans une randonnée imaginaire, où l’on rit, frissonne, et découvre… que les végétaux sont de fameux personnages de contes.

Familial, à partir de 6 ans • Durée : 50min

Mercredi 25 novembre • 18h00 • Médiathèque Anjela Duval (Plougastel-Daoulas) • Offert
Réservations : 02 98 37 57 51

Jean des pois verts

C’est un vieux village, habité de vieux. Si vieux que jamais ils n’avaient pu avoir d’enfants… Pourtant de drôles de petits bonhommes vont y naître. Certains ne vivront pas longtemps, d’autres s’en iront défier les géants ! Tel Jean des Pois Verts, né de la métamorphose d’un petit pois en petit garçon. Á celui-là rien ni personne ne résistera, ni les dents du loup, ni la cruauté des géants.

Jeune public, à partir de 5 ans • Durée : 50min

Mercredi 2 décembre • 15h00 • Centre socioculturel Horizons Pontanézen (Brest) • 1,5€ / 3€
Réservations : 02 98 33 27 39

Pour en savoir plus sur Pierre Deschamps, cliquez ici


ISABELLE GENLIS

Isabelle Genlis et Hô Thuy Trang

Tout s’est passé au temps où la pousse de paddy, des confins de sa rizière, écoutait la pluie. Chaque goutte rendait le riz bavard. L’homme coupait les tiges, remplissait sa hotte des paroles de ses frères puis il rentrait, les mangeait et racontait à son tour.

Paroles de Dragons

Accompagnement musical par Hô Thuy Trang

Les légendes et les contes habitent dans les pagodes au toit recourbé, elles se blottissent au pied des troncs d’arbre, elles s’attachent aux pierres, elles descendent avec les dernières lueurs du soir, flottent dans l’air tiède des nuits, et voltigent dans la lumière des lucioles.

Tout public, à partir de 7 ans • Durée : 75min

Dimanche 22 novembre • 17h00 • Médiathèque (Plouarzel) • Offert
Réservations : 02 98 89 34 94

Cendrillon(s)

Accompagnement musical par Hô Thuy Trang

L‘une vit en France, l’autre au Vietnam. L’une s’appelle Cendrillon : petit tas de cendres, l’autre se nomme Tam : brisures de riz. Chacune a une belle mère au coeur taillé dans la même pierre. Les deux jeunes filles doivent laver, porter les seaux, trier les grains de blé, de riz pour espérer aller au bal. Mais les fées ont le bras long pour Cendrillon, et le bouddha veille sur Tam. Que se passera-t-il quand elles se marieront ? Est-ce-que l’histoire s’arrête là ? En France, oui, mais au Vietnam, le gâteau de riz sera rempli d’arêtes…

Tout public, à partir de 7 ans • Durée : 50min

Samedi 21 novembre • 17h00 • Centre culturel François Mitterrand (Plouzané) • Offert
Réservations : 02 98 31 95 45

Marée d’histoires

On raconte en Asie que les hommes sont les enfants d’une princesse céleste et de l’empereur des eaux… Le ciel se reflétant dans l’océan, éclaire les mystères des eaux profondes. Quand on se promène sur le rivage, on peut alors entendre leurs histoires précieuses : celle de la perle de santé si l’on accoste en Chine, de la vie éternelle si l’on se laisse porter par une vague japonaise.

Familial, à partir de 7 ans • Durée : 55min

Mercredi 25 novembre • 15h00 • Musée national de la Marine (Brest) • 4,5€ / 8€
Réservations : 02 98 37 75 51

Kim Vân Kiêu, ou le jeu des dieux

Accompagnement musical par Hô Thuy Trang

Adaptation du poème national vietnamien Kim Vân Kiêu de NGuyen Du

Aînée d’une famille de modestes lettrés, Kiêu, comblée par les dieux, n’en est pas à sa première vie. Avertie par un esprit bienveillant, elle payera les dettes de ses incarnations précédentes, renoncera à son serment d’amour pour sauver sa famille du déshonneur et acceptera ce qu’elle croit être un mariage d’intérêt. La fleur à peine éclose sera effeuillée par les trahisons, jusqu’à mettre son âme à nu. Mais écorcher n’est pas tuer. Les dieux nouent, délient, comptent, veillent. Le « Kim Van Kiêu » de Nguyên Dû, profondément inscrit dans la pensée bouddhiste, chante l’âme vietnamienne. Racontant la quête de la liberté, il est aussi un chant de courage et de force pour tout être.

Ados, adultes, à partir de 14 ans • Durée : 75min

Jeudi 29 novembre • 18h30 • Médiathèque des quatre Moulins (Brest) • Offert
Réservations : 02 98 33 58 60

Pour en savoir plus sur Isabelle Genlis, cliquez ici


FIONA MACLEOD

fiona macleod

« Je suis partie dans mon pays natal, à la recherche de ces traditions. Les gens du voyage m’attendaient au virage. Aujourd’hui je leur rends hommage. » F. Macleod

Le jaune sur les genêts

Rosie McArthur, 9 ans, fille des gens de voyage écossais, découvre autour d’un feu de camp qu’elle porte un prénom destiné à transmettre la mémoire de son peuple. Mais que peut-elle faire contre le mépris d’une société sédentaire ? Devenue adulte, que peut-elle faire pour que son peuple ne disparaisse à jamais dans les brumes du temps ? Les «Tinkers» comme on les nommait généralement avec mépris en Écosse ont tissé leur art du conte et du chant pendant des générations à l’écart du grand public écossais. Mais dans les années 50 ils commencent à se faire remarquer, et rapidement l’Écosse découvre avec stupéfaction leurs traditions orales.

Tout public, à partir de 12 ans • Durée : 75min

Samedi 21 novembre • 20h30 • Maison municipale des Associations (Le Relecq-Kerhuon) • 5€ / 8€
Réservations : 02 98 28 61 31

Pour en savoir plus sur Fiona Macleod, cliquez ici


JEANNE FERRON

Jeanne_Ferron_créditphoto_Nicolas Brodard

Un univers singulier, quelque peu déjanté… Jeanne nous emmène avec humour et tendresse dans son monde. Un monde d’histoires extraordinaires. Parfois timide, parfois extravertie, elle rit beaucoup, le public autant. Cette femme-là, ne laisse personne indifférent. De grands moments en perspective !

Le mouton à réaction

Il était une fois un petit mouton qui se promenait avec son biberon. Il n’a pas fait attention où il mettait les pieds, il est tombé dans un trou… Un trou profond… Mais voilà qu’un petit lutin passe par là ! Ainsi commence le conte.

Jeune public, à partir de 5 ans • Durée : 45min

Dimanche 29 novembre • 11h00 • MPT du Guelmeur (Brest) • 1€ / 3€ / 5€
Réservations : 02 98 44 71 85

Mercredi 2 décembre • 15h00 • Centre socioculturel Couleur Quartier Kerourien (Brest) • 3€
Réservations : 02 98 34 16 40

Histoire d’en rire

Pour ceux qui connaissent Jeanne : vous savez qu’elle mène des travaux exploratoires sur la fracture du bocal, vulgairement appelée petit vélo dans le caisson ou, selon les régions, araignées au plafond. Dans ce spectacle- ci, elle s’attache à dépeindre des figures féminines assez frappées, mi- dingues, mi-sages. Avec toute la rigueur scientifique que vous lui connaissez, elle analyse le phénomène du neurone fêlé sur des mammifères supérieurs, essentiellement des sujets femelles issus d’un contexte bio-narratif…

Tout public, à partir de 8 ans • Durée : 60min

Mardi 1er décembre • 18h30 • Espace Keraudy (Plougonvelin) • Offert
Réservations : 02 98 38 03 83

Jeudi 3 décembre • 18h30 • Médiathèque Cavale Blanche (Brest) • Offert
Réservations : 02 98 33 58 70

Du rififi dans les labours

Une grande fresque sociale et champêtre avec des héros magnifiques et de vrais durs. Où l’on assistera en direct à une chasse sauvage : la course à l’inspiration. Où l’on fera connaissance avec une chèvre transformiste au grand coeur… Où l’on s’émerveillera des performances aquatiques d’une tendre saucisse. Bref du sang, de la violence, de l’amour, de l’action. Coup de chauffe dans les labours, coup de chauffe sur la scène!

Tout public, à partir de 8 ans • Durée : 60min

Samedi 28 novembre • 18h00 • Agora (Guilers) • Offert
Réservations :02 98 07 44 55

Pour en savoir plus sur Jeanne Ferron, cliquez ici


FRANÇOIS LAVALLÉE

Copie de François-Lavallée_mammifère_créditphoto-DR

Dans un univers à la frontière de ceux de Tim Burton ou de Terry Gilliam, François Lavallée livre un hommage tout personnel au Québec. Homme de paroles et d’idées, forgeron de menteries et rêveur de réalités, c’est aussi un bricoleur d’images, les pieds dans ses racines et le nez au vent de la modernité.

Le testament d’un mammifère

L’esprit libre, dire comme on respire, dans un seul et même geste…Là, un cri et un soupir, un râlement bestial, la face dans le vent à moins 40°C. Avec le diable au corps et la finesse d’un danseur de ballet voici une sorte de récital d’histoires teintées d’une pointe de douce folie, drôles et émouvantes.

Tout public, à partir de 12 ans • Durée : 75min

Jeudi 26 novembre • 18h30 • Médiathèque Europe (Brest) • Offert
Réservations : 02 98 00 89 05

L’histoire de Martin (Les autres)

François Lavallée nous entraîne avec grâce et fermeté vers l’enfance. 1986… Alors que le blizzard souffle sur la banlieue montréalaise, un homme bienveillant raconte un obsédant souvenir d’enfance : l’histoire de Martin, un enfant différent, qui ne voulait qu’une chose : trouver sa place parmi les Autres. A voir, vraiment !

Tout public, à partir de 10 ans • Durée : 60 min

Vendredi 27 novembre • 18h30 • Médiathèque Bellevue (Brest) • Offert
Réservations :02 98 00 89 30

Histoires

C’est l’envie de raconter encore et toujours, de vous présenter l’esprit du quéteux québécois, la chaleur de son univers à retrouver. C’est la liberté de choisir dans son répertoire les contes, les récits, les poésies, les lumières ou les ombres du moment.

Tout public, à partir de 7 ans • Durée : 60min

Samedi 28 novembre • 16h00 • Médiathèque Awena (Guipavas) • 3€ / 5€ / 9€
Réservations : 02 98 84 87 14

Dimanche 29 novembre • 17h00 • Maison de l’Enfance (Milizac) • Offert
Réservations : 02 98 07 90 31

Pour en savoir plus sur François Lavallée, cliquez ici


CHRISTIAN PIERRON

Christian Pierron

Un physique longiligne à la Rufus, un humour à la Monty- Python, une pointe de poésie à la Prévert et la maladresse du petit Nicolas…Avec subtilité, il combine les situations désopilantes dans un monde vraiment singulier.

Le clin d’oeil de la baleine

Une plongée mystérieuse et drôle de l’autre côté des apparences… L’accordéon en bandoulière, le conteur s’approche de ce monde-là… Un poisson rouge qui donne le petit coup de pouce du destin à son maître, un homard qui envoie des textos enflammés, une baleine amoureuse d’un capitaine très « british », un paysan des Carpates qui adore les histoires à tel point qu’il serait capable de tomber dedans… Tendez l’oreille vous les entendrez parler ! Qui n’a pas rêvé de comprendre le langage des baleines, des oiseaux, des abeilles et même des poissons rouges ?

Tout public, à partir de 8 ans • Durée : 60min

Mercredi 25 novembre • 15h00 • Maison de quartier de Lambézellec (Brest) • 1€ / 3€ / 5€
Réservations : 02 98 01 18 13

Vendredi 27 novembre • 20h30 • Espace Roz Valan (Bohars) • 3€
Réservations : 06 76 45 71 97

CQFD : contes du quotidien follement déjanté

Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière… Des contes universels revisités avec humour et un brin de folie. Des personnages très humains, un narrateur pince-sans-rire, un vieil accordéon, quelques chansons désuètes et drôles… Un voyage dans des pays hauts en couleur ou la folie et l’absurdie se lancent des défis tout azimut.

Tout public, à partir de 8 ans • Durée : 60min

Samedi 28 novembre • 18h30 • MPT du Valy Hir (Brest) • 3€ / 5€
Réservations :02 98 45 10 95

Pas si bêtes

C’était il y a très très très……longtemps, au temps où les bêtes parlaient et les humains savaient les entendre. Dans ce petit monde, le plus bête des deux n’était pas toujours celui que l’on croyait …

Jeune public, à partir de 6 ans • Durée : 50min

Dimanche 22 novembre • 17h00 • Centre socioculturel Jean Jacolot (Le Relecq-Kerhuon) • Offert
Réservations : 02 98 28 05 49

Pour en savoir plus sur Christian Pierron, cliquez ici