Ouverture du festival – vendredi 18 novembre

VY de Michèle Nguyen

Vy 1 Credit Daniel Estades

Molière du « Meilleur spectacle jeune public 2011 »

« Réécrivant mon enfance
je recouds mot à mot mes ailes
la lumière coule à nouveau dans mes veines. »

Vy, en vietnamien, désigne ce qui est minuscule. Michèle Nguyen nous conte ici l’histoire de Vy, une petite fille exilée loin du Viêt Nam. Timide et maladroite, elle rêve de devenir danseuse.

Michèle Nguyen ouvre grand le livre du passé et interprète, on ne peut plus librement, son enfance bercée par la féroce présence de sa grand-mère. Elle nous parle de sa maladresse, de son besoin de silence, de sa passion des mots, de son secret amour qui la mènera vers ses origines. Vers la paix aussi.

Une marionnette l’accompagne silencieusement dans ce voyage souterrain. Elle est tout autant la fragilité de l’enfance qu’un rien pourrait casser que le vieil enfant qui résiste en nous, tyrannise et tire les ficelles pour ne pas grandir.

« Un conte sur l’enfance à vous faire pousser des ‎ailes. »
(Françoise Sabatier-Morel – Télérama)

 Tout public – à partir de 9 ans / 1h10

Vendredi 18 novembre à 20h30 / Le Mac Orlan
Tarif : 8 € (5 € pour les moins de 12 ans)

Réservations : contact@adao.net / 02 98 33 27 39


Réservation en ligne

 


Pour les curieux, un extrait du spectacle :

Et même la rencontre avec la marionnette :