16e édition du festival « Grande marée »

GM2014_web_sslogo

Du 22 novembre au 5 décembre 2014, venez découvrir la 16ème édition du festival Grande Marée qui accueillera Jennifer Anderson, Joby Bernabé, Lénaïc Eberlin, Catherine Gaillard, Alberto Garcia Sanchez, Tony Havart, Fiona Macleod, Jean-Marc Massie, Christèle Pimenta, Jeanine Qannari, Luigi Rignanèse, Olivier Villanove et François Vincent.

Découvrez le programme du festival Grande Marée !

Ateliers d’initiation

Ateliers d’initiation à l’art du conte

Des ateliers de pratique pour découvrir le plaisir de raconter ou pour se perfectionner. C’est le bon endroit pour tenter, oser et se laisser aller. Ces ateliers s’adressent à tous : parents, grands-parents, conteurs, bénévoles, professionnels ou passionnés. Différents formats et thématiques sont proposés pour tous les niveaux.

Demandez la brochure détaillée au 02 98 33 27 39 ou contact@adao.net et sur http://www.adao.net

 

Séances à réserver

JENNIFER ANDERSON & JEAN LILENSTEN
MARDI 25 NOVEMBRE 2014 au MAC ORLAN  20h00 Tout public, dès 14 ans Tarif : 3-5€
Renseignements & réservation : 02 98 33 55 90 ( du mardi au vendredi)   http://mac-orlan.brest.fr  

« FACE A LA LUMIÈRE »

Jennifer Anderson_creditphoto_Alice_AndersonLes Aurores boréales, porteuses de rêve, de mystère, de croyances, ont fait l’objet de nombreux récits, de légendes et de mythes qui ont nourri l’imaginaire des hommes. Lorsque Kristian Birkeland, savant norvégien, eut le premier l’intuition des origines des aurores polaires, ses théories ont été rejetées par la communauté scientifique de l’époque. Cette mise en exil a marqué un tournant dans la vie de cet homme qui aujourd’hui, bien après sa mort, est devenu un mythe dans son propre pays.

Jennifer Anderson et Jean Lilensten nous plongent dans l’histoire étrange et incroyable de cet homme à l’instant précis de sa vie où réel et imaginaire se fondent.

Objet de science, la Planeterrella, expérience qui étend celle de Kristian Birkeland, donnera à voir en direct, presque à travers ses yeux, ce que, le premier au monde il a découvert il y a tout juste un siècle : la formation d’aurores polaires sur une planète, à partir du vent solaire expulsé d’une étoile. Objet de lumière, ses images projetées en direct créeront une imagerie abstraite. Incidemment, images et récit se croiseront, se rencontreront comme autant de fenêtres ouvertes sur nos imaginaires.

A l’issue du spectacle, le public est invité à rejoindre le chercheur et la Planeterrella. Dans un échange libre et convivial, le scientifique expliquera son expérience et les mécanismes qui produisent les aurores boréales.

 

JEAN-MARC MASSIE
VENDREDI 5 DÉCEMBRE 2014 au QUARTZ 20h30 Tout public, dès 15 ans Tarif : 12-18-24€
Renseignements & réservation : 02 98 33 70 70    www.lequartz.com

« DELIRIUM »

Jean-Marc_Massie-créditphoto-DP_Clem'entUn esprit solitaire traîne son bagage de ville en village. Est-ce vraiment un conteur ou simplement un homme délirant se racontant sans pudeur ? Ses histoires d’un soir sont alimentées autant par ce qui vient de lui arriver que par les faits divers du quartier voisin.

Avec lui, on ne sait jamais si on est dans le vrai ou dans le faux. Comme tout bon affabulateur, il oscille constamment entre info et intox ; et sait doser avec virtuosité le vraisemblable et l’invraisemblable. Le québécois Jean-Marc Massie occupe une place unique dans l’univers des conteurs.

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, il navigue entre le conte urbain et le dessin animé, le récit de vie affabulé et le monologue éclaté. Il inscrit ses histoires dans un monde à la fois personnel et universel, en explorateur de nouvelles avenues pour le conte. Sa fureur de vivre et son énergie se mettent au service d’un humour généreux, mais aussi d’une parole qu’il veut universelle et surtout contemporaine…  Un phénomène à découvrir !

 

CATHERINE GAILLARD
MARDI 2 DÉCEMBRE 2014 au VAUBAN 19h30 Tout public, dès 12 ans Tarif : 5€
Renseignements & réservation : 02 98 33 27 39   contact@adao.net formulaire de contact ci-dessous

« FLORA TRISTAN OU LES PÉRÉGRINATIONS D’UNE PARIA »

DSCF0019À ses contemporains qui la surnommaient Madame la Colère, elle répondait effrontément qu’elle était une paria. On est au début du XIXe siècle à Paris. Flora Tristan fait scandale, court les rues et les salons mondains pour dénoncer la misère sociale, la condition des femmes et des ouvriers, clamer le droit au divorce et à l’amour libre. Flora Tristan a le feu au corps et la foi à l’âme. L’infatigable visionnaire ouvre la voie au syndicalisme et se fait la porte-parole d’un féminisme naissant. Elle innove en percevant que les ouvrières et les ouvriers doivent se constituer en classe pour obtenir des droits. Ce sont ses idées clairvoyantes qui inspireront Louise Michel, Marx et Engels, Rosa Luxembourg.

Catherine Gaillard s’empare de la vie romanesque de cette figure historique où les passions amoureuses – Flora Tristan avait la beauté fatale –s’aiguisent à la lame d’une politique sans concession. Avec sa fougue si particulière, elle mêlera son destin flamboyant aux luttes ouvrières contemporaines.

 

JOBY BERNABE
JEUDI 4 DECEMBRE2014 au FAMILY (Landerneau) 20h30 Tout public, dès 12 ans Tarif : 18-15-12-7€
Renseignements & réservation : 02 98 21 61 50 http://www.atelier-culturel.fr

« LE MORNE ÉTAIT LE MONDE »

Joby_BernadéLe morne, c’est la colline en créole. Un aller-retour entre le morne et le monde. D’un côté, l’intime, la Martinique, le créole, la négritude, l’esclavage, la famille, les histoires du pays. De l’autre, les voyages, la métropole, l’Afrique, les événements de 68, le théâtre des années 70 et le retour au pays natal. Un cercle qui revient toujours au même endroit. Comme le manège du « chwal bwa », symbole de la réconciliation et de la vie qui tourne.

Entre récit de vie, autobiographie fantasmée, poésie et musique, Le Morne était le Monde, est le fruit de ces différentes rencontres.

ALBERTO GARCIA SANCHEZ
VENDREDI 28 NOVEMBRE 2014 à la MAISON DU THEATRE  (Brest) 19h30 Tout public, dès 10 ans Tarif : 12€
Renseignements & réservation : 02 98  47 33 42 http://www.lamaisondutheatre.com

« MACHINTRUC« 

Alberto-Garcia-Sanchez_1Machintruc raconte la genèse de l’objet dans la vie des hommes.

Dans la ville de Machintruc, on ne se fait pas de cadeaux. On se rencontre, on se regarde, on s’offre… un mot… un sentiment. Non que les habitants soient avares ou méchants, simplement les objets n’existent pas. Pour l’instant.

Et un jour, à la faveur d’une insomnie, un Machintrucois imagine, invente, fabrique une sorte de chose qui a été appelé un Truc. Et voici le premier Truc créé ! Posséder un Truc est très excitant, mais encore faut-il en connaitre l’usage et apprendre à vivre avec lui.

L’histoire de cette ville imaginaire, peuplée de personnages décalés qui reflètent, à leur façon, notre quotidien, nous invite à nous y arrêter un instant. Machintruc, jongle avec l’absurde et le poétique, l’engagement et la légèreté, l’impertinence et le tendresse. C’est une parabole moderne, une anamorphose lumineuse, qui nous pousse à nous regarder sous un autre angle.

À l’époque de la production en série et de l’obsolescence programmée, Machintruc offre une réflexion sur notre rapport aux objets et au monde. Tasses, balais, crayons, qu’incarnent ces objets à nos yeux ?

ZoOMS !

Ateliers d’initiation à l’art du conte

Des ateliers de pratique pour découvrir le plaisir de raconter ou pour se perfectionner. C’est le bon endroit pour tenter, oser et se laisser aller. Ces ateliers s’adressent à tous : parents, grands-parents, conteurs, bénévoles, professionnels ou passionnés. Différents formats et thématiques sont proposés pour tous les niveaux.

Demandez la brochure détaillée au 02 98 33 27 39 ou contact@adao.net et sur http://www.adao.net

 

Atelier d’écriture

L’accueil du spectacle « Les mains à la pâte » de Lénaïc Éberlin, inspire l’Espace Lecture Écriture qui propose un atelier d’écriture autour de la création de conte, où il sera question de mots gourmands et du goût des mots !

Jeudi 27 novembre de 10h00 à 12h00. Gratuit
Espace Lecture écriture, 7 rue Paul Dukas – Brest
Centre social et culturel « Les Amarres » : 02 98 03 60 13

 

Autour d’un repas

Après le spectacle « La Penn Sardin » de Jeannine Qannari, la MPT du Valy-Hir propose de prolonger la soirée autour d’un repas préparé par les bénévoles du quartier. Convivialité bonne humeur seront au rendez-vous. Un espace d’accueil sera spécialement mis en place pour accueillir les plus jeunes (+ de 3 ans) le temps de la représentation.

Vendredi 5 décembre à 18h30
Spectacle seul : 5 €                         
Spectacle + repas : 12 € (réservation obligatoire)
Renseignements et inscriptions (Coralie) : 02 98 45 10 95

 

Les veillées du 29 – Épisode # 1

Une scène ouverte qui vous donne rendez-vous le 29 de chaque mois. Pas besoin d’être une star !
Juste l’envie de passer une bonne soirée comme ça existait avant la télé. Acteur ou spectateur, conte, poésie, musique, chant… Toutes les expressions sont les bienvenues.

Vendredi 29 novembre • 20h00 • RDV Kerider-Vian à Guipronvel
Renseignements : http://www.lesveilleesdu29.over-blog.com
09 66 85 99 65 • 06 89 66 29 60 • beatrice.lepetit0591@orange.fr
Demandez la brochure détaillée au 02 98 33 27 39 ou contact@adao.net et sur http://www.adao.net

Clôture du festival

Vendredi 5 décembre 2014 au Quartz – 20h30

Durée : 1h10 / Tarif : 12€-18€-24€ /  Tout public, dès 15 ans / Renseignements  : www.lequartz.com

« Délirium»

Jean-Marc Massie

Jean-Marc_Massie-créditphoto-Luigi-Rignanèse

Bavard incurable sur la scène comme dans la vie, improvisateur de hauts risques, arpenteur de mégapoles, électrique aventurier culturel, cyclothymique, pragmatique, intuitif, essayiste, Jean- Marc Massie est au carrefour de toutes les affaires relatives au conte québécois. Il en est l’un des portevoix les plus flamboyants, écrit le journaliste Daniel Conrod. Ce cheval fou regarde le monde comme s’il était en guerre. Et dans cette guerre-là, le conte – ou plutôt l’oralité – est une machine de combat…

Un esprit solitaire traîne son bagage de ville en village. Est-ce vraiment un conteur ou simplement un homme délirant se racontant sans pudeur ? Ses histoires d’un soir sont alimentées autant par ce qui vient de lui arriver que par les faits divers du quartier voisin.

Avec lui, on ne sait jamais si on est dans le vrai ou dans le faux. Comme tout bon affabulateur, il oscille constamment entre info et intox ; et sait doser avec virtuosité le vraisemblable et l’invraisemblable. Le québécois Jean-Marc Massie occupe une place unique dans l’univers des conteurs.

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, il navigue entre le conte urbain et le dessin animé, le récit de vie affabulé et le monologue éclaté. Il inscrit ses histoires dans un monde à la fois personnel et universel, en explorateur de nouvelles avenues pour le conte. Sa fureur de vivre et son énergie se mettent au service d’un humour généreux, mais aussi d’une parole qu’il veut universelle et surtout contemporaine…
Un phénomène à découvrir !