Festival « Grande Marée » – 17ème édition

MEP_AFFICHE_web (2)

Les mots s’égrainent au fil de l’eau, roulant dans le ressac des vagues et le mouvement des marées. À la pointe bretonne, pour la 17e fois, le festival « Grande Marée » s’installe pour une nouvelle édition dédiée aux contes et aux arts de la parole. Ce sont 19 artistes, conteurs et musiciens venus de multiples horizons, tant géographiques qu’artistiques, qui accostent là pour partager une histoire, une culture, une envie.

Les paroles se veulent émouvantes, surprenantes, amusantes, dépaysantes, mais aussi militantes et engagées. Ainsi, parmi la programmation destinée à la famille et au jeune public, vous trouverez une sélection de spectacles qui parlent du monde, de combats sociaux, de guerre, de lutte mais aussi d’humanité, d’espoir et de victoire, pour reconstruire ensemble l’utopie d’un monde meilleur !

Pour tout renseignement :

AssociLogo ADAO_ noiration ADAO

1 rue Jean Marc – 29200 Brest

02 98 33 27 39 / contact@adao.net

Festival « Petite Marée » – 11e édition

Tous à vos agendas ! Petite Marée débarque sur Brest et ses environs pour sa 11e édition, du 23 au 30 avril 2016 !

Festival de contes pour les tout-petits, les spectacles s’adressent à des enfants âgés de 0 à 5 ans. Un programme emprunt de magie et de poésie, de rires, de douceurs et de chants. De quoi enchanter nos chères petites têtes blondes !

Restez vigilants, la programmation ne va plus se faire attendre très longtemps !

 

Rencontre entre conteurs

L’ADAO, toujours dans l’optique de promouvoir l’oralité et ses acteurs, souhaiterait mettre en place des réunions spécialement dédiées aux conteurs amateurs, en voie de professionnalisation ou jeunes professionnels. L’objectif ? Faciliter les rencontres entre conteurs et répondre aux questionnements que ceux-ci pourraient avoir.

Ces réunions ont pour objectif de proposer un lieu d’expression et d’expérimentation, un temps d’échange, de retrouvailles ou de rencontres entre conteurs. Ce groupe vous appartiendra entièrement et sera ce que vous déciderez d’en faire.

Nous pensions que ces réunions pourraient avoir lieu tous les deux ou trois moins environ (la fréquence reste encore à définir et sera discutée lors de la première rencontre) et être un éventuel tremplin à la création d’associations ou de collectifs.

Pour la première fois, voici les propositions d’ordre du jour :

  • présentation des participants et du projet ;
  • fréquence des rencontres ;
  • attentes et intentions de chacun ;
  • thèmes à aborder lors de prochaines rencontres.

Pour cette première fois, nous vous proposons les dates suivantes.

Afin d’organiser au mieux cette première rencontre, merci de bien vouloir nous retourner ce questionnaire complété (qui nous permettra en plus d’étoffer notre base de données) et de remplir le document doodle avant 21 février.

Recueil de contes

Dans le cadre du service civique que j’effectue au sein de l’association ADAO, j’aimerais lancer un projet de recueil : sept contes que je retranscrirai après enregistrement.
Pour ce faire, j’aurais besoin de la contribution de sept conteurs (amateurs ou en voie de professionnalisation) qui seraient intéressés par ce projet. Dans l’idéal, j’aimerais retranscrire des contes qui prendraient place dans l’univers de notre société actuelle (légendes urbaines, contes modernes ou modernisés, ou toute création s’implantant dans le temps présent) et seraient destinés à un public d’ado-adultes (à partir de 16 ans).

Je voudrais créer ce recueil en deux parties : une première partie contes, et une seconde partie « interview ».
Cette seconde partie se construira autour d’entretiens axés sur vos expériences en tant que conteurs, vos débuts, votre démarche de création, les difficultés majeures que vous rencontrez, … Ces échanges ne seront évidemment pas présentés sous forme de questions-réponses, mais plutôt sous la forme d’une synthèse des propos recueillis.

Pour les conteurs intéressés qui souhaiteraient collaborer à ce projet, merci de remplir ce questionnaire et de le retourner avant le 15 février

Si vous désirez des renseignements supplémentaires, vous pouvez me joindre à l’ADAO au 02.98.33.27.39 ou par email (adao.asso@wanadoo.fr).

Lidwine L.

Télécharger le Programme « Grande Marée » 2015 !

MEP_AFFICHE_web (2)

Le début de la 17ème édition du festival « Grande Marée » approche à grands pas… Voici donc le programme de ce rendez-vous d’automne.

Comme chaque année, vous y trouverez une description de l’univers de chacun des conteurs présents sur le festival, ainsi que le résumé et les dates de représentation de leurs spectacles. Pour le télécharger, cliquez sur le lien ci-dessous :

Afficher le Programme « Grande Marée »

N’oubliez pas de réserver vos places !

Des questions ? contact@adao.net / 02 98 33 27 39

Grande Marée 2015 – Ateliers d’initiation à l’art du conte

Vous êtes nombreux à attendre le programme des ateliers d’initiation à l’art du conte qui auront lieu durant le festival Grande Marée. Le voici !

Inscriptions et renseignements : 02 98 33 27 39 • contact@adao.net


« Se faire un film »

Initiation à l’art du conte

avec Christian Pierron

Jeudi 26 novembre • 14h – 18h • Lieu à confirmer • Tarif : 25€

Débutants + tous niveaux

Longtemps, les histoires se sont transmises de bouche à oreille. Puis le livre a pris le relais… Il a recueilli beaucoup d’histoires, le fond commun de notre humanité. Mais il les a figées aussi.

Nous travaillerons à nous détacher de l’écrit, à retrouver notre liberté : nous avons reçu l’histoire, nous la réveillerons et lui donnerons une nouvelle vie à travers notre sensibilité propre et notre langue unique. Nous chercherons à raconter nos histoires comme on raconte un souvenir, avec la même sensibilité et les mêmes moyens. Le corps retrouve les sensations, les images, la voix transmet l’émotion, le plaisir de partager ce souvenir… Et la jubilation, le plaisir enfantin de mentir effrontément, d’être persuadé que l’histoire que je raconte, je l’ai vécue « en vrai, pas pour de faux ». Nous chercherons aussi à libérer notre imaginaire et notre langue personnelle. Une langue simple et souple, celle que nous pratiquons lorsque nous sommes en confiance, quand les mots et les gestes se mettent facilement au service de l’image..

Contenu des Ateliers / quelques axes de travail

  • Réveil des images, des sensations, à partir d’un souvenir personnel… Réveiller une mémoire corporelle
  • Jeux d’écoute, d’éveil de l’imaginaire : courtes improvisations collectives, à partir de « contraintes libératoires », d’un mot, d’une photo…
  • Réfléchir au sens de l’histoire, à ce qu’elle me fait, pourquoi je l’ai choisie, comment transmettre ce qu’elle me fait ?
  • Évaluer ensemble la transmission des images, des sensations. (le conteur en donne- t-il assez, ou trop ?)
  • « Se faire un film » : se projeter des images et des sensations pour les partager ensuite.

Programme non exhaustif, donné à titre indicatif. Le contenu évoluera avec le groupe sur le moment….


Les P’tites Histoires

Savoir raconter une « petite histoire » dans un temps imparti

avec Pierre Deschamps

Jeudi 26 novembre • 18h30 – 22h30 • Lieu à confirmer • Tarif : 25€

Perfectionnement

Pas facile de raconter des histoires courtes. C’est du travail sans filet. Impossible de se rattraper en cas d’oubli un détail, ou un épisode. Il faut être pertinent immédiatement, sans se perdre, sans aller trop vite, ni trop lentement… Mais quel exercice ! On y apprend la concision, la précision, la différence entre vitesse et précipitation, l’éloquence… et l’on se rend compte que dans le peu de temps qui nous est imparti les silences ont vraiment toute leur place !

Programme :

Vous viendrez en stage avec un stock de « p’tites histoires », nous les « mettrons sur le feu » pour travailler plus particulièrement :

  • les échauffements corps/voix afin d’atteindre, en un minimum de temps, un niveau de concentration susceptible d’exacerber notre vigilance.
  • rechercher le rythme le mieux adapté à l’adéquation entre cadence d’action et cadence d’écoute.
  • gérer le temps, sans négliger les silences.
  • donner notre vision originale, en un minimum de temps et un maximum d’efficacité.

Pour vous inscrire, vous pouvez également utiliser le formulaire de contact ci-dessous, en précisant quel est l’atelier qui vous intéresse

 

« Grande Marée », c’est aussi…

sebastien barrier

Savoir enfin qui nous buvons – Sébastien Barrier

Avec Le Quartz, scène nationale

Dégustation commentée, apéro documenté ou prêche de bistrotier, ce spectacle est un hommage touchant à celles et ceux qui font le vin. Prophète de comptoir, baratineur exalté ou sociologue assoiffé, Sébastien Barrier est un peu tout cela à la fois. Au fil de ce récit et des sept vins du Val-de-Loire 100% naturels que vous dégusterez, Sébastien Barrier ouvre son carnet de voyages et verse dans nos verres une multitude d’anecdotes, de souvenirs, de savoureuses digressions qui parlent d’ivresse, de saveurs, d’appellations plus ou moins contrôlées, qui toutes évoquent des moments de partage et le plaisir d’être ensemble.

Du 12 au 16 janvier 2016
Renseignements et réservations : www.lequartz.com


matao rollo

Dans Ta Tour – Matao Rollo

Le Mac Orlan, en partenariat avec la cinémathèque de Bretagne

Contes & archives cinématographiques

On parle de vieillissement, d’amour, de vie et de mémoire. La parole, passant par le conte, la poésie et le chant, se mélange aux images collectées par la Cinémathèque de Bretagne. Dans Ta Tour évoque, sans la nommer, la maladie d’Alzheimer, et de manière générale la mémoire défaillante. Un objet artistique sensible et chaleureux où se côtoient humanité, poésie et drôlerie.

Mardi 1er décembre • 20h30 • 3€ / 5 €
Renseignements et réservations : 02 98 33 55 90 • macorlan@mairie-brest.fr

Quelques mots sur l’association.

 

Logo ADAO_ noirL’ADAO (Association pour le Développement des Arts de l’Oralité) organise depuis 1999 le festival du conte de Brest et de sa région: « Grande Marée ». Au fil des années et du succès croissant de la manifestation, un deuxième évènement, le festival « Petite Marée » voit le jour en mars 2006 et s’adresse particulièrement à la petite enfance (de 6 mois à 4 ans).

Ainsi, cette année encore, en 2010, la ville de Brest, sa Métropole Océane et une dizaine d’autres communes du Pays de Brest et du Finistère ont vibré au rythme des contes et des arts de la parole à l’occasion des différents festivals. Pour les festivals Petite et Grande Marée ce sont une vingtaine de communes, et 51 partenaires qui ont contribués à l’organisation de 91 séances de conte et à l’accueil de plus de 5700 spectateurs de tous âges. Ces séances se sont déroulées dans les centres culturels, centres sociaux, patronages laïques, maison pour tous, bibliothèques, musées et hôpitaux partenaires des projets.

Le festival « Grande Marée »
Il se déroule chaque année au mois de novembre et s’adresse au public adulte, ado, familial et enfants à partir de 5 ans. Chaque année, des conteurs, venus de divers horizons francophones, sont invités à faire découvrir leurs univers et leur parole à l’occasion de chacune des séance organisées dans le cadre du festival.
Programmation selon les éditions et les saisons : conte, récit de vie, récit-concert, scènes ouvertes, balades contées, parole et patrimoine, etc.

Le festival « Petite Marée » – du 28 mars au 03 avril 2011
Quand à lui, attend le printemps pour s’installer sur la région brestoise. Spécialement dédié à la petite enfance de 0 à 4 ans, le festival accueille chaque année 4 conteurs(ses) qui apportent dans leurs bagages des comptines, contes et historiettes, enfantines, jeux de doigts et autres bouts rimés. Des spectacles contes et musiques à la découverte des comptines du monde entier, autant de spectacles qui aiment attirer l’attention des bambins, développer leur imaginaire et provoquer des moments de partage et d’émotions parfois intenses.

Découvrez la programmation de l’édition 2015 du festival « Grande Marée »

Pour connaître l’actualité des festivals ?
Rejoignez nous sur Facebook

« Grande Marée » 2015, c’est aussi…

Ateliers d’initiation à l’art du conte

Des ateliers de pratique pour découvrir le plaisir de raconter ou pour se perfectionner. C’est le bon endroit pour tenter, oser et se laisser aller. Ces ateliers s’adressent à tous : parents, grands-parents, conteurs, amateurs, professionnels ou passionnés. Différents formats et thématiques sont proposés pour tous les niveaux.

Le programme détaillé des ateliers d’initiations paraîtra bientôt sur le site… Vous souhaitez recevoir les infos directement sur votre boîte mail ? Contactez-nous au 02 98 33 27 39 ou  via contact@adao.net

Autour d’un repas

Autour du spectacle « CQFD » de Christian Pierron, la MPT du Valy-Hir propose de prolonger la soirée autour d’un repas préparé par les bénévoles du quartier. Chaque année la convivialité et la bonne humeur sont au rendez-vous de cette soirée chaleureuse.

Samedi 28 novembre  18h30

Spectacle seul : 3 / 5 € • Spectacle + repas : 12 € / 8 € pour les – de 12 ans.

Renseignements et Inscriptions (Coralie) : 02 98 45 10 95

Jardin d’Hiver

Partout, des plantes, du vert, des chaises longues pour profiter comme si on y était de la douceur d’un jardin et d’une sieste à l’ombre de ses branches. Pierre Deschamps raconte ses « Mémoires de jardinier » dans un cadre à vous faire oublier les frimas de l’automne.

Dimanche 29 novembre • 16h00 • CS Pen Ar Créac’h • 02 98 02 18 56

Avec la complicité des Espaces verts de la Ville de Brest et l’association « Vert le Jardin ».

Atelier d’écriture

L’Espace Lecture Écriture vous propose dans le cadre du festival un atelier d’écriture autour du conte sur la thématique du Cabaret. Libérez les imaginaires !

Jeudi 12 novembre • 10h00 • Durée : 2h • Gratuit

Espace Lecture-Écriture, 7 rue Paul Dukas -Brest

Inscriptions auprès du Centre Socioculturel « Les Amarres » • 02 98 03 60 13

Séances à réserver (1/3)


ABBI PATRIX

Photo_Abbi_Patrix

Pour ceux qui connaissent Abbi Patrix, pour ceux qui savent depuis longtemps que c’est un fabuleux conteur, ils vous diront que « Le Compagnon » est une de ses grandes histoires, de celles qu’on ne se lasse jamais d’écouter, une de celles qui ne le quitteront jamais, que nous lui réclamerons toujours…

Le Compagnon

Un des plus beaux contes merveilleux norvégiens. Un récit original, au suspens glacial et magique dans un climat très nordique où les trolls sont partout, et où l’imprévu et la violence des personnages et des histoires surprennent dans ce voyage au cœur de l’imaginaire. Dans sa quête pour trouver et ramener la femme qu’il a vu en rêve, un jeune garçon naïf et généreux, est guidé par un compagnon mystérieux aux multiples visages. Au cours de ce voyage initiatique parsemé d’embûches et d’épreuves terribles, le jeune garçon emprunte des sentiers inattendus et captivants pour conquérir ses rêves et sa liberté d’homme, éclairé par celui qui se révèle être à la fois un père, un ami, une figure du destin. Ce spectacle est une occasion de redonner toute sa dimension au conte merveilleux, souvent déprécié et mal compris, et réhabiliter, par quelques récits courts de l’Edda (la mythologie nordique) la place des trolls, dans l’imaginaire occidental contemporain.


Tout public, à partir de 10 ans • 
Durée : 75min

Mardi 24 novembre • 20h00 • Le Mac Orlan (Brest) • 8 €
Réservations : 02 98 33 27 39 • contact@adao.net • Formulaire ci-dessous


Séances à réserver (2/3)

JIHAD DARWICHE

Jihad n & b

L’enfance de Jihad au Sud-Liban, a été bercée par les contes, la poésie et les récits traditionnels de l’Orient que racontaient sa mère et les femmes du village. En 1961, sa famille habite la vieille ville de Saïda où la tradition du conte est encore vivante. Dans les ruelles étroites, les voisins passent leur matinée à discuter d’une fenêtre à l’autre et à se raconter les rêves de la nuit en buvant le café à la cardamome.

Récits de vie en temps de guerre

Ces récits, recueillis au Liban, dessinent une fresque qui est une ode à la vie surtout en temps de guerre. On y rencontre un vieux couple amoureux, une femme qui sème son champ sous les bombes, une autre qui raconte des contes aux enfants pour faire oublier le fracas de la guerre et pour que ressurgisse l’envie de croquer la vie malgré tout. Avec une paradoxale tendresse, Jihad Darwiche raconte le quotidien des petites gens, leur attachement à la vie, leurs amours, leurs gestes héroïques et dérisoires pour rester debout et garder vivante la flamme de l’espoir au milieu des pires bombardements. Il nous conte non seulement des moments tragiques, mais aussi les souvenirs de personnes aux destins oubliés qui constituent le tissu humain libanais.

Ados, adultes, à partir de 14 ans • Durée : 90min

Mardi 1er décembre 2015 • 19h30 • Le Vauban (Brest) • 6 €
Réservations : 02 98 33 27 39 • contact@adao.net • Formulaire ci-dessous